La Peinture Américaine des Années 1930

Samedi dernier nous avons traversé le Jardin des Tuileries pour rejoindre le Musée de l’Orangerie, antenne du Musée d’Orsay. C’était la première fois que je me rendais là-bas, ayant aperçu l’affiche pour l’exposition dans le métro. Je dois avouer que j’ai d’abord pensé au Rocky Horror Picture Show car la peinture « American Gothic » est utilisé comme fond pour l’affiche. Puis je me suis dit que l’exposition pouvait être pertinent car je m’intéresse à la littérature américaine du XXème siècle.

Le sous-titre de l’exposition est « The Age of Anxiety », et cette thématique va être le fil conducteur du parcours. Malheureusement je n’ai pas pu prendre des photos à l’intérieur de l’exposition du coup j’essayerai tant bien que de mal de vous expliquer le déroulement. Il y a six salles dans lesquelles sont exposées des œuvres qui illustrent l’idée mis en avant. La première salle est une introduction qui met l’art dans son contexte historique avec une frise chronologique pertinente et c’est aussi dans cette salle que se trouve le fameux tableau « American Gothic ».

Chaque début du salle commence avec une paragraphe explicative sur le sujet exposé, texte qui complémente ce qu’on lit dans le dépliant. Puis chaque tableau est accompagné d’un cartel détaillé qui replace l’artiste et le tableau dans cette « époque d’anxiété ». Les thèmes abordés sont « contrastes américains: puissance industrielle et retour à la terre », « la ville spectacle », « l’histoire revisitée », « cauchemars et réalité » et l’idée d’un « art moderne américain ». Les sujets sont donc très différents et varient entre portraits, paysages, natures mortes et des choses plus abstraites.

Aucune des œuvres ne se ressemble, et cette diversité, à mon sens, enrichit fortement l’exposition. Nous sommes affrontés non seulement à des mouvements artistiques mais j’ai aussi appris certaines choses sur la société et l’histoire américaine; notamment le dust bowl (bassin de poussière) qui a fait des ravages en agriculture dans la région des grandes plaines pendant près de dix ans; ou encore les concours de danse où les gens au chômage à cause de la crise, dansaient le plus longtemps possible, c’est à dire des semaines ou des mois pour toucher un peu d’argent.

Il faut dire que c’est la première fois que certains tableaux sont exposés au public en Europe.  Je vous recommande fortement cette exposition (qui est en plus gratuite pour les moins de 26) qui se déroule du 12octobre au 30 janvier au Musée de l’Orangerie. Sur ce je vous laisse avec quelques photos des tableaux.

p1070643

New York Movie – Edward Hopper (1939)

p1070645

Gas – Edward Hopper (1940)

Une réflexion sur “La Peinture Américaine des Années 1930

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s