Wednesday Ramblings #2 Fais quelque chose qui te rend heureux

Hello,

Aujourd’hui je vais vous parler d’une autre de mes passions qui, malgré tous les efforts que je dois fournir, me rend heureuse. Quand je ne suis pas en train de lire ou de glander devant YouTube (ou accessoirement d’aller en cours), on peut me retrouver les cheveux attachés, des baskets aux pieds et le visage plus rouge que d’habitude: oui, courir me rend heureuse.

J’ai sérieusement commencé à courir il y a un an maintenant: je me suis inscrite aux cours d’athlétisme avec la fac où j’ai souffert tous les jeudi midis, car le fractionné ce n’est pas drôle et à côté j’ai consacré mes dimanche matins à courir dans un parc avec des amis. Tout est parti de là, et en mars dernier j’ai couru un semi-marathon – 21,097km, puis depuis j’ai participé à 4 autres courses officielles.

Je ne vais pas vous parler plus de la course, de ses bien-faits, de  mes problèmes et de mes réussites, mais je vais vous parler de pourquoi la course me rend heureuse! J’associe en partie la course au partage, notamment car je cours régulièrement avec des amis et que j’ai rencontré d’autres amis grâce à la course. Courir le dimanche entre amis, c’est partagé un moment différent de mon quotidien. Je ne peux pas leur mentir sur mon niveau, car ils sont à côté de moi et voient quand je galère. Mais on est là pour s’encourager et se motiver, et ça c’est quelque chose qui me rend heureuse: le partage de cet effort et les encouragements que viennent avec.

Un autre aspect de la course qui me rend heureuse, c’est le défi et le dépassement de soi. Quand je me suis inscrite au sémi en novembre 2015, j’ai dit à une amie « Mais quelle connerie ai-je fait? » Je n’avais jamais vraiment couru plus de 8 kilomètres et je courais à peine 15km par semaine. Pourtant avec de l’entrainement (et un peu beaucoup de chance) je suis allée au bout des 21km. Je me suis rarement sentie aussi heureuse en franchissant la ligne d’arrivée, en effet j’ai eu un rush d’endorphines et c’est grâce à tout cet émotion que j’ai oublié le douleur et que je rechaussais mes baskets la semaine suivante.

Courir me rend heureuse, (beaucoup d’autres choses aussi) et le fait de ne pas pouvoir courir se voit sur mon humeur. Le pense que c’est essentiel de pratiquer une activité qui nous rend heureux; que ça soit le tricot, le DIY, le sport, l’écriture… On a tous besoin d’une activité régulière qui nous donne le sourire et qu’on a hâte de faire.

Je vous laisse avec quelques clichés de moi qui sourit à cause de la course.

14550815_10210841201290288_1576497619_o

Au SoMad Torcy Septembre 2016 – j’avoue c’est avant les 12km et les 33obstacles, dont multiples bains de boue!

12799275_10208955941079961_3518588550427360017_n

A l’arrivée du semi, et comme vous pouvez voir la femme à côté de moi est aussi heureuse que moi !

Une réflexion sur “Wednesday Ramblings #2 Fais quelque chose qui te rend heureux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s